header secondaire watercolour
La maison d’édition Bouton d’or Acadie fête en 2021 ses 25 années d’existence. Forte de sa collaboration avec ce bijou acadien, Lire et faire lire Acadie félicite de tout cœur Bouton d’or Acadie et sa directrice littéraire, Marie Cadieux.

« D’ailleurs, Marie, qui siège également à notre conseil d’administration, a écrit pour nous l’an dernier la merveilleuse histoire Jardin de mots, précise Odette Albert, présidente de LFLA. C’était à l’occasion du 10e anniversaire de LFLA. De plus, nous avons été choyés que la fondatrice de Bouton d’or Acadie, Marguerite Maillet, ait accepté d’être la marraine de LFLA. »

Pour souligner ensemble les 25 ans de publications de Bouton d’or Acadie, voici les coups de cœur d’une lectrice de LFLA et de ses élèves parmi les livres publiés. Ce ne sont que quelques exemples des trésors que l’on trouve sur boutondoracadie.com, où l’on met en valeur 283 titres de 195 auteurs et illustrateurs.

La cabaneKatia Canciani, Christian Quesnel
Alphonse a une très belle cabane sur la baie et il veut gagner le trophée du meilleur pêcheur. Mais rien ne mord à son hameçon. Au printemps, sa cabane part à la dérive et Alphonse est à l’intérieur. Les enfants adorent.
(« C’est comme la pêche aux éperlans que fait mon pépère! »)

la cabane


Un cœur, quatre pattesDanica Brine, Mélanie Plourde, Renée-Guimond Plourde, Danielle Guimond
Qui peut résister à l’histoire de Jacoby, ce beau chien qui va à l’école pour aider les enfants qui ont parfois de la difficulté? Tout de suite, les élèves sont intrigués par Jacoby et la manière dont il réussit à calmer le petit Jacob. L’histoire permet aussi de parler de géographie, car Jacob vient d’arriver de l’Alberta. J’ai lu ce livre à tous mes groupes d’élèves, sans exception. Je le connais presque par cœur.
(« Moi, je sais c’est quoi l’Alberta! Mon papa travaille là-bas. »)
(Bouton d’or Acadie a aussi publié Jacoby déménage et Adieu, Jacoby)

Le pêcheur et le renardMarianne Dumas
Une autre histoire de pêche et oh, combien originale! Barabas est un vieux pêcheur solitaire qui sort en mer tous les jours. Le soir, il rentre chez lui. Sa maison est vide et triste. Mais un jour, un petit renard guette Barabas qui s’est installé sur sa galerie. Les deux amis s’apprivoisent jusqu’au jour où, malheur, le renard disparait! Le bonheur dans les yeux des enfants quand l’ami renard réapparait avec une surprise…
(« Mais il est où le renard? Il est malade? »)

Mémère Soleil, Nannie LuneDiane Carmel Léger, Jean-Luc Trudel
Quelle joie d’avoir deux mémères! En plus, deux mémères très différentes. Mémère Soleil est acadienne et elle est drôle et vivace. Nannie Lune est écossaise et est plutôt timide et réservée. Les enfants adorent le contraste et les illustrations exceptionnelles. Le cadre est la magnifique vallée de Memramcook, d’où est originaire Diane Carmel Léger. Merci Diane de « partager » tes mémères avec nous! (Un très beau livre qui contient un petit lexique de mots acadiens, écossais et anglais utilisés.)
(« C’est quoi ça l’Écosse? »)

Samuel et la tuque de NoëlIsabelle Léger, Chantal Pelletier-Richard, Art Richard
Quand arrive décembre, les élèves sont particulièrement fébriles, pour ne pas dire agités! L’histoire de Samuel, un petit garçon qui a peur des chats, les calme et les intrigue. Samuel aide un petit chat perdu et peu de temps après, trois flocons de neige tombent du ciel pour lui proposer de devenir un lutin. Pour être lutin et pouvoir porter la tuque de Noël, il faut être courageux, serviable et généreux. Samuel sera-t-il à la hauteur de la tâche?
(« Moi aussi, j’avais peur des chats avant. »)

samuel et la tuque de noel


En attendant l’autobusMélanie Léger, Serge V. Richard
Claude prend l’autobus scolaire pour la première fois et il attend l’autobus avec son papa près du petit sapin. Le sapin grandit. Claude aussi. Un jour, il ne veut plus attendre l’autobus avec son papa. Il préfère l’attendre en compagnie de sa voisine, Rachelle. Cette histoire simple et sympathique attire les élèves et les illustrations nous enveloppent dans une sorte d’ouate agréable.
(« Le papa est triste, hein, quand son petit garçon grandit? »)
(Sur le site boutondoracadie.com, vous pouvez visionner l’heure du conte avec Martine de l’école Amirault qui fait la lecture de En attendant l’autobus.)

Le grand ménage d’Alice l’écrevisseMartine Richard, Lisa Lévesque
C’est le grand ménage du printemps et pendant que sa famille s’active, un petit garçon observe son écrevisse dans son aquarium. Oh là là, s’exclame-t-il, mon écrevisse a disparu! Heureusement que papa n’est pas loin pour l’aider à résoudre le mystère.
(« Je savais qu’elle avait perdu sa coquille! C’est comme pour les homards! »)

Tombent les nuagesEvelyne Foëx, Jacinthe Chevalier
Loïc et Marisol aiment bien s’amuser en regardant la forme des nuages. Mais un jour, les nuages se mettent à tomber du ciel et la ville est envahie. Les enfants aiment sauter dans les nuages et les goûter, mais les adultes trouvent ça moins drôle. Les voitures ne peuvent plus avancer et le chien Toupi se perd dans les nuages. Que faire? Loïc et Marisol aident à trouver une solution.
(« Et si les nuages sont partis en Afrique, la madame pourrait écrire une autre histoire sur les nuages en Afrique? »)
(Sur le site boutondoracadie.com, vous pouvez visionner l’heure du conte avec Martine de l’école Amirault qui fait la lecture de Tombent les nuages.)