header secondaire watercolour

Une petite histoire des débuts de LFLAEn 2009, l’auteur français bien connu Alexandre Jardin donne une conférence à France-Canada Moncton dans le cadre de sa participation au festival littéraire Northrop-Frye. Il parle avec beaucoup d’enthousiasme de Lire et Faire Lire France qu’il a fondé avec quelques écrivains. L’idée est de donner le goût de la lecture aux enfants par des bénévoles de 50 ans et plus. L’aspect intergénérationnel donne une dimension supplémentaire au projet en permettant aux seniors de participer à la vie de leur communauté et en offrant aux enfants une image de papis et mamies.

L’idée a très vite germé en Acadie : un comité fut mis sur pied et après plusieurs rencontres, le projet a été lancé au Salon du livre de Dieppe en octobre 2009. Lire et faire lire Acadie était né ! L’école Champlain de Moncton, choisie pour ce projet pilote, voit ses bénévoles lire aux enfants de 2ème année, dès le mois de novembre. L’école St-Henri s’ajoute au programme dès janvier 2010.

Le projet-pilote a été si bien accepté et évalué par les enfants et les responsables du district scolaire qu’il s’est étendu, l’année suivante, à toutes les écoles du Sud-Est du N.-B. Mais l’objectif de LFLA a toujours été lire dans l’ensemble des écoles de trois districts scolaires francophones. Le succès rencontré l’a conforté dans cette idée et on ne tarda pas à offrir les services de LFLA dans le Nord-Est et le Nord-Ouest.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick reconnaît alors LFLA comme un organisme important dans son programme de littératie et aujourd’hui, LFLA reçoit de l’aide financière pour la gestion du programme.

Aujourd’hui, en 2020, LFLA lit dans les 3 districts scolaires francophones, dans plus de 30 écoles, dans plus de 90 classes et à plus de 200 groupes d’enfants à travers la province.

Membres du comité de travail pour la création de LFLABenoît Duguay, président
Claudette Godin, secrétaire
Odette Albert, membre
Paul Godin, membre
Annie Leblanc, coordinatrice de littératie dans les écoles
Simone Rainville, membre
Michèle Wen, membre
George Wybouw, membre